LEDENON 2 - 16 et 17 juin 2007

Le 09 Juillet 2007


Météo capricieuse, mais soleil garanti pour le week-end, nous dit-on.
La première ne s'était pas trop mal passée, on attend avec impatience la deuxième couche, ça devrait être un poil mieux, même si la machine n'a subi aucune modif entretemps, mais le pilote la connaît un peu mieux.
Le départ s'est fait un peu en bousculade, pour cause de remplacement des pneus du camion livrés 24h00 après l'heure théorique de départ.
Quatre pneus neufs et une gomme tendre svp avec ça, y'a qua bien se tenir, finies les explosions de pneus, et avec le grip qu'on a, ca va déménager, bon, mais de là à rattraper le retard, ca va être un peu juste....
Une première pour cette année, nous nous retrouvons dans les paddocks à monter les auvents, pour cause de réservation de box trop tard. Ce n'est pas commode, mais on fera avec, en plus il va faire beau et chaud pour samedi et dimanche.
Vendredi matin le ciel est chargé, la piste mouillée, le pilote fait grasse matinée, et toute l'équipe d'ailleurs est au ralenti, on ne roule pas, on économise la mécanique.
Après-midi les choses sérieuses commencent, une séance sèche, la machine et le pilote se comportent bien. De petits incidents qui empêchent tout de même de faire une séance saine.

Les qualifs.
Thomas se place en 7ème position, à 5 dixièmes de la pôle, après avoir largement raté son tour qualif et frôlé un rapprochement corporel et matériel avec la féminine de la catégorie.
Bon rien n'est perdu, sept ça permet d'être en super pôle, et c'est là que les choses se passent dorénavant pour la première ligne, il suffit de maintenir une place à ce niveau dans la séance de l'après-midi et le tour sera joué.
Après-midi.
Début de séance normale, puis le pot d'échappement fait du sien et explose, arrêt prématuré de nouveau ne lui permettant pas de confirmer un bon chrono. Résultat : il finit 16ème de la séance mais garde quand même le bénéfice de sa première séance, ce qui le place au résultat final des qualifs 10ème sur la grille, ça, ce n'est pas bon. M'enfin, avec un bon départ, rien n'est perdu pourvu que ça ne se passe pas comme au Vigeant.
Pour les pneus, on sait ce qu'on va mettre, donc demain, au warm-up, on valide tout ça, et ça devrait le faire.
Warm-up.
Un tour au ralenti et un autre arrêt sur la piste, problème de freins , décidément, c'est l'acharnement, on n'y arrivera pas, c'est sur, autant remballer.

Après une vérification minutieuse de la machine, le départ sera pris donc en 10ème position.

Départ.

Bon départ, au premier virage Thomas est 9 mais se fait tout de suite remonter par deux pilotes, un tour en prudence à la 11ème place, et Thomas remonte un à un les pilotes qui le précèdent ; devant, deux machines se décollent du groupe et s'en vont en creusant rapidement un écart important (tiens, la concurrence a sorti la gomme d'enfer et le résultat se voit).
Au fil des tours, Thomas grappille des places et se trouve en bagarre avec l'autre Ducat de David Muscat pour la quatrième place. Thomas va visiblement plus vite et finit par le passer après une manœuvre un peu osée et bien contrée par David, et au sortir de l'épingle, il rate une vitesse, David repasse, et d'autres aussi d'ailleurs profitent de l'occasion, il se retrouve en 7ème position.
Il tente une remontée, mais est obligé de rendre la main, les pneus ont trop souffert, et le grip devient limite. Au drapeau il finit 7ème, bon c'est mieux que pire, mais enfin, à quand une course normale avec un p'tit peu de chance, hein ?
Au championnat, ça lui permet de reprendre une place au général, soit la huitième place, mais pour le final, ça va être difficile de faire mieux.

NEW.
Il parait que Thomas METRO aurait signé comme Quatrième pilote chez TKF...affaire à suivre.

Par Red


Retour à la liste des actus...